P’tit dej avec Geraldine de Eat With Fingers

(On a presque mangé avec les doigts !)

Salut Géraldine !

Au premier contact, Geraldine est discrète, douce et semble presque réservée ; deux questions plus tard, le tempo est donné. En 2017, elle réalise l’un de ses projets avec son mari Michael : elle ouvre son café vegan qui porte le même nom que son compte Insta au 86,000 abonnés : Eat With Fingers. Jamais entendu parler ? Scandale ! Clique ici et scroll down. Vegan ou pas, tu vas baver !

En gros, cette jeune femme audacieuse et ambitieuse a un peu bouleversé les codes du marketing. Elle s’est fait connaître et appréciée des #InstaAddicts, avant même de concrétiser son projet. Elle nous confie même que le désir d’ouvrir son café n’est arrivé que bien après… Mais, pourquoi avoir créer une page Insta ? Juste comme ça ? Les digital natives/foodies/Insta lovers que nous sommes avons posé quelques questions à Geraldine.

 

On est absolument in love de tes superbes photos… Et tes 86k abonnés semblent plus ou moins d’accord avec nous : tu cartonnes ! Raconte-nous un peu ton aventure Insta. 

Avant de te raconter mon aventure Insta, il faut comprendre mon aventure de vie… Je suis devenue vegan en 2015 après plus d’un an de transition. Je me suis inspirée de nombreux influenceurs vegan tels que @fullyrawkristina, une instagrameuse et youtubeuse très connue à l’international. J’ai aussi intégré des groupes pour partager mon expérience et pouvoir recevoir des conseils. Je pense que c’est cela qui m’a poussé à créer mon compte Instagram @eatwithfingers. J’ai voulu aider les autres qui souhaitaient devenir vegan et leur montrer que ce n’était pas aussi compliqué qu’ils le pensaient.

 

Great! Après quelques gorgées de ce sublime smoothie et une bonne bouchée de ton chia seeds pudding – very appealing en plus d’être délicieux – on se demande comment tu fais pour faire de si belles photos ! Tu nous expliques ?

Tu aurais dû venir à mon workshop le 18 février, c’était exactement le thème de cet atelier Pour être honnête – et il faut l’être quand on se lance sur Instagram – je joue beaucoup avec l’illusion. Il faut donner une impression gourmande et être généreux… Mais ce n’est qu’une question d’optique ! Et ne crois pas que je me lève le matin et hop, une photo vite fait bien fait. Ça demande beaucoup de travail. Toutes mes photos sont réfléchies : j’achète mes ingrédients en fonction et je shoot au moins une vingtaine de fois avant de choisir la bonne photo. Tout ça a été possible grâce à Michael qui m’a offert un appareil photo professionnel pour un rendu optimal. Je n’ai jamais pris de cours, mais je me suis beaucoup intéressée à la photographie et, avec persévérance, je suis arrivée aux résultats que j’attendais.

 

Et autodidacte en plus ! Et quelque chose me dit que tu as d’autres talents cachés et certainement pleins de nouveaux projets…

Haha ! Peut-être bien ! J’ai grandi avec un père menuisier qui m’a beaucoup inspiré. Il m’a aidé à concevoir tout le mobilier que tu vois ici. J’ai plein de projets en tête, et l’un d’entre eux serait d’ouvrir une boutique de meubles et de décoration avec mes propres créations. Avant ça j’ai le désir de créer, avec mon amie THEVA, des T-Shirts vegan. Pas du style “I’m vegan” avec des slogans agressifs ou trop ostentatoires. Le but serait plutôt de créer des T-Shirts qui, dans leur processus de fabrication, seraient totalement vegan de la production à la distribution, en passant par les matériaux ; tout cela en jouant avec des mots et des designs fun. Dans un avenir beaucoup plus proche, j’ai décidé de lancer mes workshops qui se tiendront ici. Le dernier était sur la photographie et le prochain sera axé autour de la cuisine. Les participants devront réfléchir comment cuisiner 1 à 3 aliments, de plusieurs façons différentes.

 

Génial ! A voir tes photos et en goûtant ces délices, en particulier ce brownie aux haricots rouges – non mais faut vraiment être culotté pour avoir tenté ! – on a envie de savoir cuisiner… Allez ; Pour finir, petite question bizarroïde, parce que c’est totalement MOODZ : si tu étais un fruit ou un légume, tu serais quoi ?

Une Tomate ! Parce que c’est un fruit et un légume. On peut faire tout et n’importe quoi avec une tomate et j’adore ça. Seul bémol, Michael n’aime pas les tomates.

Avec la peau du ventre trop tendu, MOODZ s’en va repu. Une chose est sûre, on reviendra dans ce café cosy et branché, où on se sent vite chez soi !

Eat With Fingers – Chemin 20 pieds
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h
Samedi de 9h à 14h

Une page Instagram à regarder sans modération !

Partage sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on google
Share on whatsapp
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Posts populaires

À Propos

Contactez-nous

À Propos

Contactez-nous

Qui nous sommes

Le premier média interactif mauricien qui vous informe, vous divertit et vous fait sourire à travers des contenus différents.

Ce que nous faisons

MOODZ crée et diffuse différents formats de contenus originaux avec un style authentique et un ton décalé qui nous sont propres.

Articles

Vidéos

Podcasts

Quelques chiffres

2

ans
d'existence

8

vidéos
par mois

8

articles
par mois

2

podcasts
par mois

24,877

abonnés
sur Facebook

2,926

abonnés
sur Instagram

157,174

vues en moyenne
par post

23,264

taux d'engagement moyen par post

Partenaires

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved 
Designed and Developed by Beyond Communications

Contactez-nous ?

Les champs marqués d’un * sont obligatoires

41 A, rue de la Canistelle, Quartier du Baobab Labourdonnais, Mauritius

+230 266 76 38

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved
Designed and Developed by Beyond Communications