image shutter

Instagram pour les marques : un tremplin ?

Instagram est devenu le passe-temps favori des « Millennials ». Boulimie de photos de vacances, de « pornfood » et de duckface… À part ça ? Quelles opportunités à saisir pour les marques ? MOODZ te liste cinq « insta faux pas » !

Véritable tremplin ou likes stériles ?

L’image a atteint un statut privilégié. Il n’y a jamais eu autant de média pour la diffuser et, parmi eux, Instagram apparait comme le canal de prédilection ; surtout quand on sait qu’il y a plus d’un humain sur neuf quotidiennement sur l’application…

KEY STATISTICS

Il est donc impensable pour une marque qui veut vivre avec son temps, et toucher les personnes lassées par le marketing classique, de passer à côté de ce phénomène de société. Mais est-ce donc si simple d’animer un compte Instagram en tant qu’entreprise ? Pas sûr…

Cinq « Insta faux pas » pour les marques :

  1. Mal cibler ou ne pas cibler

Si le compte Instagram d’une marque de maillots de bain pour femmes gagne 100 likes, mais que ce ne sont que des hommes qui veulent se rincer les yeux… C’est raté. Certes, être marchand d’images c’est en quelques sortes être marchand de rêves, mais il ne faut pas que ce soit dans le vent. Le ciblage doit être précis selon la zone géographique, l’âge, le sexe etc.

 

  1. Ne pas voir son compte Instagram comme un ensemble

Une photo en noir et blanc, une photo en sépia, une photo avec des couleurs saturées… Résultat : un puzzle mal agencé. Quand on tombe sur un « feed » de ce type, faut dire que ça donne un air franchement brouillon. La première impression d’un compte est donnée par le fil général, donc tu comprendras que c’est mieux de voir quelque chose d’harmonieux… comme pour notre compte Instagram ! 😉

 

Délire Mauritius on Instagram

  1. Mal utiliser les # ou ne pas les utiliser

Si tu as lu notre article sur le Hashtag, tu as sans doute compris que cet outil est indispensable pour se faire connaitre, en particulier sur Instagram. Mais encore faut-il bien l’utiliser. Si tu publies une photo d’une #femmequimangeunbeignet, tu as peu de chance que les gens te retrouvent. Le Hashtag doit évoquer la photo de façon pertinente et pas ennuyante. Les Hashtags #eatgirl #foodie #instafood #foodlover fonctionneront mieux ; on te garantit.

  1. Publier des visuels chargés ou de mauvaise qualité

Un post n’est vu que le temps de quelques secondes. Pas la peine d’embrouiller tout le monde avec des dizaines d’éléments sur tes photos… Il faut garder en tête que c’est un réseau social avant tout, et pas censé être commercial. Moins de texte, plus de lifestyle.

Autre chose : évite les images floues ou pixélisées. Épargne aux utilisateurs de se demander si c’est leur connexion qui bug !

  1. Ne pas être régulier dans les publications

La régularité c’est la clé ; que ce soit 3 fois par semaine ou par mois, il faut donner une impression de stabilité à sa communauté. L’important est donc de savoir si l’on publie trop ou pas assez : entre le risque d’oubli et d’overdose, il faut trouver le bon dosage suivant son public et ses types de contenu.

Retrouvez Moodz sur Instagram !

Vous cherchez à lancer votre marque sur Instagram  mais vous ne savez pas comment faire ?
 GO BEYOND 266 7638 |  [email protected]

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *