Road Trip Est-Sud-Est-SudEst-Sud-SudEst-Sud

Les frontières fermées et l’espoir de voyager est éteint pour une durée indéterminée.

Ce virus s’est emparé de notre liberté d’aller découvrir le monde au-delà de nos récifs et nous force à rester en pénitence sur notre petite ile. Mais essayons de regarder la chose du bon côté : un bon remède qui est souvent difficile à prendre dans ce genre de situation. Nous ne sommes pas en pénitence, au contraire, c’est une belle opportunité qui s’offre à nous de nous concentrer sur ce que notre p’tit caillou a à nous offrir et une bonne façon de la saisir est d’aller à la découverte de nouveaux endroits et d’y prêter une attention nouvelle. (Vas-y reprend ton souffle).

Partir pour un road trip est une expérience spéciale. Elle peut se vivre à plusieurs, ce qui est souvent plus fun, mais aussi en solo, ce qui est différent ; l’expérience devient beaucoup plus introspective et l’attention est dirigée vers les détails de l’environnement qui nous entoure. 

Les préparatifs sont simples : une bouteille d’eau, un peu d’argent en liquide, un appareil photo ou un portable et le plus important ; une vague idée du trajet car le but du road trip est d’explorer, de s’égarer, de s’arrêter pour demander où aller et bien sûr de rencontrer.  

Quand on pense road trip le Sud nous vient tout de suite à l’esprit. Son aspect sauvage avec ses falaises, sa végétation et son authenticité sont attirants car quand on veut s’échapper, on cherche rarement à aller en ville ou dans des endroits trop urbains, au contraire.

Aujourd’hui nous allons plutôt explorer le Sud-Est de l’ile et plus précisément depuis le village de Trou d’Eau Douce jusqu’à Vieux Grand Port.

Rouler sur cette partie de Maurice est comparable à un voyage dans un temps où tout semble plus simple. Dans ces petits villages de la côte, la vie semble rouler au ralenti.  

Le trip débute à Trou d’Eau Douce. Un endroit contrasté entre l’ambiance sereine des campements sur le bord de mer et l’animation chaleureuse du village où l’on ressent que tout le monde se connaît. On suit ensuite la route qui mène vers le village de Bel Air que l’on traversera rapidement en passant devant une tabagie sous le nom génial de ‘Tabagie Venus’.

On traverse des villages et endroits aux noms fascinants tels que Ernest Florent, Deux Frères, Quatre Sœurs, Pointe au Feuilles, Grand Sable, Petit Sable situés entre le vert des grands champs de cannes et la mer d’une couleur trouble marronnée près du bord mais qui s’éclaircit au large, laissant place au bleu turquoise.

Next stop la Pointe Diable avec ses canons, ses vieux forts et murets en pierre datant de centaine d’années. Au bout de cette pointe, durant le weekend, vous trouverez le chaleureux Mike et son stand de succulents fruits confits, gâteaux coco et autres snacks. C’est une des belles rencontres que j’ai faite sur ma route. Mike est un artisan qui n’a pas peur de s’adapter et de se réinventer. On a parlé d’histoire, de l’origine du nom de la Pointe, de la vie en général, en bref une conversation enrichissante !

On continue à suivre la route côtière pour arriver au sympathique village de Bambou Virieux où se trouve le restaurant ‘Le Grand Vent’, qui est le parfait endroit pour déguster un bon repas local préparé par la charmante Virginie, la propriétaire (je recommande le mine-bouillie et les boulettes). L’absence des touristes et la désastreuse marée noire du Wakashio ont grandement affecté son business, comme beaucoup de restaurants typiques sur cette côte… Mais malgré tout cela, elle garde le sourire et espère que les choses s’arrangeront !

Cette route est d’une tranquillité thérapeutique. Ce qui lui donne son côté pittoresque sont les pirogues qui flottent paisiblement sur l’eau. Elles sont des éléments centraux, vitaux même, pour ces villages de pécheurs et symbolisent la relation entre l’homme et la mer, une relation qui a survécu au passage du temps.

La route nous mène ensuite à Anse Jonchée. L’ambiance est d’un calme reposant. Les cours des maisons donnant sur la route sont d’un capharnaüm familier qui regorgent d’histoires et de souvenirs. Les montagnes sont couvertes d’un épais tapis de foret qu’on observe depuis cette même route. Un paysage magnifiquement contrasté. Et puis, le village de Bois des Amourettes (j’adore ce nom) avec sa longue jetée qui nous donne une bonne perspective sur ces mêmes montagnes.

Et finalement, le dernier arrêt : le village de Vieux Grand Port. Un endroit au caractère historique où j’ai rencontré un homme du nom de Léon qui était assis à l’ombre d’une vieille boutique. Il m’a gentiment laissé prendre son portrait car il avait le type de visage qui raconte des histoires.

Et voilà, c’est la fin du trip. Il ne reste plus qu’à prendre une grande gorgée d’eau, rentrer dans la voiture et rebrousser chemin tranquillement en observant les alentours une dernière fois.

Cette partie de l’ile est particulière avec ses paysages, sa tranquillité, son authenticité et surtout la gentillesse des gens des villages.

On peut vraiment être fière de la beauté de notre Ile Maurice.

Partage sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on google
Share on whatsapp
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Posts populaires

À Propos

Contactez-nous

Qui nous sommes

Le premier média interactif mauricien qui vous informe, vous divertit et vous fait sourire à travers des contenus différents.

Ce que nous faisons

MOODZ crée et diffuse différents formats de contenus originaux avec un style authentique et un ton décalé qui nous sont propres.

Articles

Vidéos

Podcasts

Quelques chiffres

2

ans
d'existence

8

vidéos
par mois

8

articles
par mois

2

podcasts
par mois

24,877

abonnés
sur Facebook

2,926

abonnés
sur Instagram

157,174

vues en moyenne
par post

23,264

taux d'engagement moyen par post

Partenaires

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved 
Designed and Developed by Beyond Communications

Contactez-nous ?

Les champs marqués d’un * sont obligatoires

41 A, rue de la Canistelle, Quartier du Baobab Labourdonnais, Mauritius

+230 266 76 38

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved
Designed and Developed by Beyond Communications