Kintsugi ; l’art qui nous rappel de valoriser nos imperfections.

‘The world breaks everyone and afterward many are strong in the broken places.’

-Ernest Hemingway

Aujourd’hui je vous propose d’embarquer sur un wasen (bateau traditionnel japonais) et d’aller explorer le long fleuve tranquille de la culture du Pays du Soleil-Levant à travers un art traditionnel Japonais ; le Kintsugi.

Le Kintsugi, ou ‘jointure en or’ en français, est un art de réparation des céramiques ou porcelaines cassées à l’aide d’une laque que l’on saupoudre de poudre d’or ou d’argent. En faisant cela les fissures et les imperfections sont mises en avant, elles sont valorisées, et c’est précisément là où réside la leçon que cet art nous enseigne.

Mais avant de plonger dans le ‘deep’ du sujet faisons un petit voyage dans le passé, à la fin du 15ème siècle pour être plus précis. La légende raconte qu’un shogun japonais du nom de Ashikaga Yoshimasa aurait brisé son bol de thé chinois préféré et l’aurait renvoyé en Chine pour le faire réparer. Quand le bol revint à lui il était apparemment raccommodé avec de vilaines agrafes métalliques, un truc de merde quoi. Le shogun, mécontent du résultat, demanda à des artisans japonais de trouver une façon plus esthétique de le réparer et ils trouvèrent la merveilleuse idée de coller les bouts cassés avec de la laque dorée.

L’art du Kintsugi vit donc le jour. Sa popularité fut grandissante auprès des collectionneurs non seulement parce qu’il donne une seconde vie aux objets cassés qui auraient probablement fini à la poubelle, mais aussi parce qu’il les embellit. Les formes irrégulières des fissures dorées donnent une sorte de beauté inattendue à l’objet réparé. Il y a même eu des rumeurs que certains de ces collectionneurs achetaient des céramiques pour les casser et ensuite les réparer en utilisant la méthode du Kintsugi.

Cette technique de réparation est aussi intimement associée au courant de pensées de l’esthétique traditionnel Japonais, le Wabi-Sabi, qui est ancré dans le Zen-Bouddhisme. Le Wabi-Sabi est un terme difficile à définir entièrement mais qui peut être résumé comme l’appréciation et la mise-en-valeur de la simplicité, des imperfections et des défauts. Ici on s’éloigne des idées Occidentales de symétrie, de perfection et on s’approche de ces concepts bouddhistes de beauté dans l’imparfait. Et personnellement je trouve que dans un sens cette façon de penser peut nous enlever une pression énorme de sur nos épaules.

Le Kintsugi peut, si on le permet, changer notre façon de voir le monde qui nous entoure et le plus important notre de façon de nous apercevoir nous-même.

En recollant les morceaux d’une porcelaine brisée avec cette laque dorée on met en valeur ses fissures et ses imperfections mais plus encore on célèbre un évènement important dans la vie de cet objet, un évènement qui l’a changé à tout jamais.

Je pense qu’il est grand temps de  pratiquer l’art du Kintsugi sur nos ‘fissures’ et de les célébrer.

Partage sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on google
Share on whatsapp
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Posts populaires

À Propos

Contactez-nous

Qui nous sommes

Le premier média interactif mauricien qui vous informe, vous divertit et vous fait sourire à travers des contenus différents.

Ce que nous faisons

MOODZ crée et diffuse différents formats de contenus originaux avec un style authentique et un ton décalé qui nous sont propres.

Articles

Vidéos

Podcasts

Quelques chiffres

2

ans
d'existence

8

vidéos
par mois

8

articles
par mois

2

podcasts
par mois

24,877

abonnés
sur Facebook

2,926

abonnés
sur Instagram

157,174

vues en moyenne
par post

23,264

taux d'engagement moyen par post

Partenaires

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved 
Designed and Developed by Beyond Communications

Contactez-nous ?

Les champs marqués d’un * sont obligatoires

41 A, rue de la Canistelle, Quartier du Baobab Labourdonnais, Mauritius

+230 266 76 38

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved
Designed and Developed by Beyond Communications