Quelques conseils pour gérer sa santé mentale durant un confinement.

Nous sommes en 2021 et il me peine de constater qu’à ce jour, beaucoup de personnes n’osent pas parler de leur santé mentale. Bien que ce soit plus facile à dire qu’à faire, s’ouvrir et se vider l’esprit peut aider de manière considérable, surtout en ce temps de pandémie, de confinement et d’isolation. Nous en sommes à notre 2ème confinement et naturellement, nos situations diffèrent. Certains d’entre nous sont confinés en famille, d’autres avec des amis ou colocataires ou amoureux et d’autres, malheureusement, seuls. Bien que ces situations soient différentes, elles comportent un facteur commun ; nos réactions causées par un changement de nos routines et de notre environnement quotidien. Ces réactions impactent malheureusement notre santé mentale sans qu’on ne s’en aperçoive au tout début mais après un certain temps, les effets se font sentir. Ne t’en fais pas cher ami car aujourd’hui, Moodz t’apporte quelques conseils sur la gestion de ta santé mentale durant un confinement !

Un esprit sain dans un corps sain.

« Pour être en bonne forme, mangez au minimum 5 fruits et légumes par jour ! » Cette phrase te dit quelque chose ? Vois-tu, elle prend tout son sens car l’état de ta santé physique va de pair avec l’état de ta santé mentale. Logiquement, une alimentation saine t’aidera à te sentir bien. Autre petite touche #healthy, la pratique régulière d’une activité physique peut également permettre à de nombreuses personnes confinées de s’évader et de se changer les idées. Pas besoin d’une salle de gym ! On peut très bien se faire un bon workout avec des objets qui trainent chez soi.

S’inventer une nouvelle routine.

Savais-tu que de simples habitudes telle que faire le trajet jusqu’au bureau ou d’aller quotidiennement prendre un café représentent des points de repère d’importance ? Didier Grandjean, professeur à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de Genève explique que l’être humain aime prédire les choses et les routines ont cette vertu. Elles libèrent le système cognitif et permettent de penser à autre chose. Il compare le fait d’avoir sa routine comme le fait de faire du vélo ; au début on pense à chacun de nos gestes et quand on maitrise enfin l’exercice, on roule en pensant à plein d’autres choses.

Penser à soi pour préserver notre famille.

La période actuelle, aussi loufoque, folle, lourde et instable qu’elle soit, génère évidemment sa dose de difficultés. Nous passons énormément de temps chaque jour à nous poser des dizaines de questions et cette incertitude créer du stress. Cela vous semble familier ?

– ça va durer encore longtemps ce confinement ?
– Est-ce que je vais perdre mon boulot ?
– Vais-je attraper ce virus ?
– Ai-je déjà le virus ?

Ces nombreuses questions viennent du fait que nous adoptons une vigilance inhabituelle et cela entraine une usure psychologique. S’occuper l’esprit différemment peut aider à éviter ces burnouts.

Se confiner davantage

Ce point s’adresse à ceux et celles qui sont confinés à plusieurs dans la même maison. Au début d’un confinement, cela peut paraitre comme un soulagement que d’être avec ses proches mais au fil du temps, la cohabitation peut devenir très problématique. Ce n’est pas dans nos habitudes de passer des journées et soirées entières en compagnie de la ou les mêmes personnes et croyez-le ou pas, chaque personne a une tolérance différente par rapport à ce genre de situation. Ce qui peut résulter de cela n’affecte pas qu’une personne mais l’entourage en intégralité. Humeurs irritantes, sauts d’humeurs, frictions, énervements, violence domestique et la liste s’allonge. Une manière d’éviter ces malheureuses situations est de se donner de l’espace et de limiter/contrôler les interactions. Ce qui nous manque, ce sont ces petits moments à nous au quotidien auxquels nous ne faisons pas souvent attention ; les trajets en bus ou en voiture, une petite marche, prendre un café seul et réfléchir. Il suffit de simuler cette solitude temporaire. Comment ? Se mettre dans une chambre, lire un livre, s’asseoir sur un balcon en évitant de croiser les autres pour quelques heures.

Les temps sont durs, je sais, mais prenez patience et gardez l’espoir d’une ile Maurice Covid-free pour très bientôt, comme ce fut le cas en 2020.

Prenez soin de vous et de ceux qui vous entourent et stay tuned sur Moodz pour du très bon contenu.

Bises. 😊

Partage sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on google
Share on whatsapp
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Posts populaires

À Propos

Contactez-nous

Qui nous sommes

Le premier média interactif mauricien qui vous informe, vous divertit et vous fait sourire à travers des contenus différents.

Ce que nous faisons

MOODZ crée et diffuse différents formats de contenus originaux avec un style authentique et un ton décalé qui nous sont propres.

Articles

Vidéos

Podcasts

Quelques chiffres

2

ans
d'existence

8

vidéos
par mois

8

articles
par mois

2

podcasts
par mois

24,877

abonnés
sur Facebook

2,926

abonnés
sur Instagram

157,174

vues en moyenne
par post

23,264

taux d'engagement moyen par post

Partenaires

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved 
Designed and Developed by Beyond Communications

Contactez-nous ?

Les champs marqués d’un * sont obligatoires

41 A, rue de la Canistelle, Quartier du Baobab Labourdonnais, Mauritius

+230 266 76 38

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved
Designed and Developed by Beyond Communications