Les remèdes de grand-mère !

Hola peuple de Moodz ! Comment vas-tu ? Korek ?

Moi ça va ! Heureusement. Cependant, j’ai récemment eu le malheur de chopper une petite grippe qui a eu l’audace de se faire accompagner par d’atroces maux de tête et en cherchant des médicaments chez moi, j’ai été pris d’une nostalgie ! Laquelle ? Disons juste que cela concerne quelque chose que la plupart d’entre nous avons connus au moins une fois dans nos vies ! Tu devines ? Non ?

Moodz vient aujourd’hui te parler des remèdes de grand-mère !

Je n’oublierai jamais ces jours d’enfance où je courrais dans le jardin de ma grand-mère, me heurtant contre des briques au sol ou à des branches, où je trébuchais sur tout et n’importe quoi et naturellement je m’égratignais de partout. Venait alors ma grand-mère qui commençait par me gronder…parce que le fait que je me blesse était avant tout de ma faute, ensuite elle me giflait (mais légèrement) parce que…je ne sais pas…et finalement, elle partait dans sa cuisine chercher des herbes ou des ‘potions’ comme elle les appelait, afin de m’apporter des soins. Je ne vous cache pas que je n’affectionnais pas vraiment ses méthodes car… comment dire… certaines de ces concoctions avaient des odeurs pour le moins mémorables.

Commençons par un des remèdes les plus communs ; les tranches de pomme de terre sur les paupières ! Quoi ? T’as jamais entendu parler de ce remède ? Je vais te raconter la fois où j’ai découvert cela.

Il fallait construire un garage chez moi et afin de tout assembler, il fallait bien évidemment souder des poutres en métal. Comme la plupart d’entre vous le savent, quand on fait de la soudure, on porte un masque de protection afin de ne pas se blesser et bien sûr, se protéger les yeux ! Sauf que… le gars qui aidait le…métallurgiste… (c’est comme ça qu’on dit ?) ne portait pas de protection et s’est retrouvé, à la fin de la journée avec les yeux en larmes et les paupières enflées. J’avais évidemment de la peine pour lui mais je me suis mis à rigoler quand il m’a demandé de lui apporter 2 tranches de pomme de terre. Il les a mises sur ses paupières et une heure après elles avaient désenflé. Comme quoi !

Prochain cas !

Il faut d’abord que tu saches que nos bureaux sont une vraie jungle peuplée de plusieurs phénomènes et du coup, on se méfie tout le temps des choses un peu bizarres qu’on nous dit. Un de nos collègues avait une petite bosse (encore une fois) sur la paupière et malgré les différentes pommades et les nombreux médicaments, la chose ne désenflait pas ! Vint alors une de nos stagiaires qui apporta une pseudo-solution. Apparemment ‘la chose’ a une chance de désenfler au contact de l’or ! Il a donc parcouru le bureau à la recherche d’une personne qui lui prêterait sa bague ou sa chaine en or pour qu’il la tienne contre ‘la chose’. Comment te dire ; ça n’a pas marché ! Mais rassurez-vous, il a pu guérir de ‘la chose’ par la suite.

Prochain !

Voici encore une de mes aventures d’enfance au cours de laquelle j’ai ‘découvert’ un autre de ces remèdes ! Figurez-vous chers amis que j’étais…vous l’aurez deviné…chez ma grand-mère et encore une fois, je courais. Pour rien. C’est alors que je me suis pris une branche de goyavier en pleine poire et que je me suis retrouvé avec une bosse immonde sur le front. Je te jure, on aurait dit un œuf. Premier réflexe de ma grand-mère, courir dans sa chambre, prendre son sac, chercher une pièce de Rs 5 et revenir à moi. À ce moment-là, je n’ai pas du tout compris le projet. Elle a pressé la pièce contre la bosse et l’a attaché à l’aide d’un mouchoir. J’ai hurlé autant que le cochon qui s’est récemment échappé d’une voiture sur l’autoroute à Port-Louis. Cette fois-ci le remède a marché ! Au bout d’une heure je n’avais plus de bosse…en revanche, un sacré mal de tête !

Parlant de maux de tête, connais-tu la fièvre qui te prend et qui parfois occasionne aussi un mal de tête ? Un des remèdes de grand-mère qui s’applique dans ce cas est le fameux « Feuille bétel »

Ça va paraitre bizarre mais voici la méthode voulue !

Passer un filet d’huile sur la feuille et ensuite la coller sur le dos, le torse ou le menton. Apparemment, cette méthode permet de faire redescendre la température du corps. À essayer bientôt !

Plus sérieusement, c’est un peu logique que l’ancienne génération s’y connaisse mieux en médecine alternative ! Il faut comprendre qu’à leur époque, on s’appuyait un peu plus sur la nature et ses nombreux cadeaux remplis de bienfaits. Ce que certains appellent remèdes de grand-mère, d’autres appellent médecine traditionnelle et 2 cousins, très connus dans le milieu, perpétuent cette culture au marché de Port-Louis. Je suis persuadé que vous êtes plusieurs à les connaitre ou à connaitre leur étale si reconnaissable ! Elle se trouve donc au marché central et elle se reconnait rapidement grâce à ses étagères garnies de feuilles séchées et où sont plantées des écriteaux pour le moins particuliers ! En s’approchant de cet étale, on peut lire « Lagratelle, Gaz, La Goutte, Ulcères, Diarrhée, Hémorroïdes » parmi tant d’autres ! Si tu veux, c’est un peu le one-stop-shop des remèdes natures !

Ce pharmacien de la nature nous enseigne les plantes et leurs effets ! Savais-tu que le thym peut soigner les bronches, le « poc-poc » soigne les soucis dermatologiques, le fameux « 4 épingles » traite l’eczéma et pour la grippe chez les enfants, le problème peut être résolu avec de la ‘baume du pérou !’

Alors ? Surpris ? Un peu…pas trop ?

Figure-toi que les remèdes de grand-mère gagnent en popularité. De plus en plus de gens s’intéressent à ces alternatives et cela ne concerne pas que les Mauriciens ! Avant la pandémie de covid-19, de nombreux touristes affluaient au Bazar central pour se procurer ces plantes et d’autre visitait l’étale afin de s’informer au sujet de ces remèdes. D’ailleurs, c’est en recherchant des informations pour cet article que j’ai appris que le traitement par les plantes s’appelle la phytothérapie.

Comme je disais, ces méthodes naturelles gagnent en popularité et sans le réaliser la génération actuelle semble relancer une mode qui s’était momentanément éteinte.

(Ayo Moodz, de quoi tu parles laaaa !?)

Un des ‘craze’ qui démontre ce processus de faire revenir à la mode certaines choses est bien la détox ! Des jeunes et des moins jeunes visitent les herboristes afin de trouver des solutions miracles aux gueules de bois, au fort taux de sucre, aux plantes qui peuvent aider à maigrir et j’en passe !

Je sais que plusieurs d’entre vous sont quelques peu sceptiques quant à l’utilisation des plantes mais dites-vous que ceux-là restent des médicaments qui proviennent de la nature. Et qui dit nature…

Sur ce, j’espère que votre regard sur les remèdes de grand-mère changera et que vous essaieraient plus de remèdes naturels dorénavant !

Partage sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on google
Share on whatsapp
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Posts populaires

À Propos

Contactez-nous

Qui nous sommes

Le premier média interactif mauricien qui vous informe, vous divertit et vous fait sourire à travers des contenus différents.

Ce que nous faisons

MOODZ crée et diffuse différents formats de contenus originaux avec un style authentique et un ton décalé qui nous sont propres.

Articles

Vidéos

Podcasts

Quelques chiffres

2

ans
d'existence

8

vidéos
par mois

8

articles
par mois

2

podcasts
par mois

24,877

abonnés
sur Facebook

2,926

abonnés
sur Instagram

157,174

vues en moyenne
par post

23,264

taux d'engagement moyen par post

Partenaires

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved 
Designed and Developed by Beyond Communications

Contactez-nous ?

Les champs marqués d’un * sont obligatoires

41 A, rue de la Canistelle, Quartier du Baobab Labourdonnais, Mauritius

+230 266 76 38

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Moodz © 2020 – All Rights Reserved
Designed and Developed by Beyond Communications