Le jour du dépassement est aujourd’hui ! L’heure est grave !

Nous avons souvent tendance à associer nos cauchemars à des situations chaotiques ; que ce soient des catastrophes naturelles, des guerres ou encore des scénarii tous droits sortis de films d’épouvante. Des exemples ? Inferno, Le Jour d’Après ou encore World War Z. Cependant, nous ne réalisons pas qu’au quotidien, nos habitudes contribuent à des réactions en chaine qui empirent la santé de la planète et que nous risquons un jour de vivre ces cauchemars.

Connais-tu cher ami, ce qu’est le « jour du dépassement » ? Le dépassement se produit lorsque la pression des activités humaines liée à la consommation de ressources naturelles dépasse les capacités que les écosystèmes ont à se régénérer. Pour l’année 2021 par exemple, il faudrait l’équivalent de d’1,7 Terre pour répondre aux besoins de la population mondiale…de façon durable.

Il existe beaucoup de personnes qui ne croient pas forcément au réchauffement climatique ou encore au dépassement et ces personnes pensent que nous sommes libres de vivre comme bon nous semble car leurs vies ne semblent pas affectées au quotidien ! Nous avons pourtant vu comment une halte due aux plusieurs confinements autour du monde en 2020 a permis à la nature de s’auto soigner. À compter d’aujourd’hui l’humanité aura consommé « l’ensemble des ressources planétaires, revenant ainsi au niveau de 2019 » averti l’ONG américaine Global Footprint Network.

Si tu ne comprends toujours pas, l’analogie est simple.

Admettons que tu n’as pas d’économies et que tu épuises ton salaire au milieu de la 2ème semaine du mois. Il te faut alors contracter un prêt financier afin de pouvoir vivre et ceci veut dire quand sur le long terme, tu auras à repayer tes dettes et avoir moins d’argent.

C’est pareil pour nos ressources. Pour mieux comprendre, il faut s’imaginer que nous avons un budget annuel de ressources mais que la surpopulation et la surconsommation fait de sorte de que nous les épuisions bien avant la date voulue et c’est ce qu’on appelle le jour de dépassement.

Encore plus inquiétant, ce dépassement ne cesse, selon l’ONG, de se creuser depuis un demi-siècle. Ainsi, il était fixé au 29 décembre en 1970, au 4 novembre 10 ans après, le 11 octobre en 1990, au 23 septembre en 2000 et au 7 août en 2010. Ça te préoccupe maintenant ?

Il faut savoir qu’en 2020 la date de dépassement avait pu être repoussée de trois semaines grâce au fait qu’une grande partie de la planète soit confinée et que l’activité humaine avait diminué. La situation de 2021 peut s’expliquer par une augmentation de l’empreinte carbone de 6,6% et une diminution de la biocapacité forestière mondiale de 0,5% (Ceci, vois-tu, c’est majoritairement à cause de la déforestation en Amazonie).

Que faut-il donc faire pour éviter ce genre de situations quelques peu…bref, tu comprends !

Nous avons pu survivre les confinements en nous contentant de certaines choses de bases, sans extravagances et aussi en polluant moins. Bien que la situation liée à la covid-19 soit regrettable, elle fut aussi une leçon qui nous a enseignée qu’il est possible de laisser sa place à la nature de temps en temps et que celle-ci puisse reprendre ses droits.

Cessons certaines mauvaises habitudes que nous avons, pensons collectivement à de nouvelles façons de faire les choses, limitons nos déplacements en voiture lors des courts trajets, optons pour des véhicules moins polluants, pensons à notre consommation d’énergie, gardons nos espaces verts, arrêtons de tout bétonner sous prétexte que le développement est prioritaire alors qu’il existe de meilleurs moyens, bref….il semblerait qu’il soit trop tard mais peut-être pouvons nous au moins rattraper ne serait-ce que quelques jours.

Ensemble, battons-nous pour notre Terre.

Partage sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on google
Share on whatsapp
Share on pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Posts populaires

À Propos

Contactez-nous

Qui nous sommes

Le premier média interactif mauricien qui vous informe, vous divertit et vous fait sourire à travers des contenus différents.

Ce que nous faisons

MOODZ crée et diffuse différents formats de contenus originaux avec un style authentique et un ton décalé qui nous sont propres.

Articles

Vidéos

Podcasts

Quelques chiffres

2

ans
d'existence

8

vidéos
par mois

8

articles
par mois

2

podcasts
par mois

24,877

abonnés
sur Facebook

2,926

abonnés
sur Instagram

157,174

vues en moyenne
par post

23,264

taux d'engagement moyen par post

Partenaires

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Notre dernier article

Moodz © 2020 – All Rights Reserved 
Designed and Developed by Beyond Communications

Contactez-nous ?

Les champs marqués d’un * sont obligatoires

41 A, rue de la Canistelle, Quartier du Baobab Labourdonnais, Mauritius

+230 266 76 38

Trouvez-nous

41 A, rue de la Canistelle, 
Quartier du Baobab
Labourdonnais, île Maurice

E : [email protected]
T : +230 266 76 38

Notre dernier article

Moodz © 2020 – All Rights Reserved
Designed and Developed by Beyond Communications